Signed , Sealed , Rejected !

5 Juil

Il y a quelques mois  ,Craig David avait pensé faire un retour gagnant sur la scène musicale européenne via un album de reprises  où il reprenait les classiques Motown, à l’instar de Seal  et son album » Soul » 2ans plus tôt.

Malheureusement pour lui : Signed , Sealed , Delivered n’ a pas vraiment été à la hauteur des espérances de Sony . Si l’album s’est plutôt bien maintenu dans ses premiers jours grâce aux 2 singles  «One More Lie (In the Shawdows)« ( up tempo samplé de The Four Tops à la sauce électro ) et à la reprise » « All Alone Tonight », joli ballade repris de Diana Ross and Marvin Gaye .

01. Craig David – One More Lie (Standing In The Shadows)
02. Craig David – Signed, Sealed, Delivered (I’m yours)
03. Craig David – All Alone Tonight (Stop Look Listen)
04. Craig David – I Heard It Through The Grapevine
05. Craig David – Just My Imagination
06. Craig David – For Once In My Life
07. Craig David – (Sittin’ On) The Dock Of The B
08. Craig David – Mercy Mercy Me
09. Craig David – I Wonder Why
10. Craig David – Papa Was A Rolling Stone
11. Craig David – Let’s Stay Together
12. Craig David – This Could Be Love

Il s’est  assez rapidement enfoncé détruit par une critique qui estimait à juste titre l’inutilité du projet au vu du grand talent de Monsieur. En effet,  David ne se permet aucune prise de  risque et offre des reprises souvent plates, molles  et où son magnifique timbre n’arrive à faire illusion .I Wonder Why de Curtis Stingers s’affiche ( avec le second single) comme étant  le  moment  plus abouti de ce projet et l’on passe  tout le reste du temps à s’ennuyer à regretter le fait qu’il se soit retrouvé dans un tel merdier.  Si seal avait réussi dans une telle arnaque, c’était surtout  parce qu’il avait conquis un public de vieux  nostalgiques et jouait sur une image (totalement fausse) de black chantant de la  pure soul . Le fait que Craig lui tâtonne et  essaye aussi bien de côtoyer l’electro que la pop ou cette fameuse soul le long des titres lui  a été totalement défavorable et mène sa première décennie  musicale a une des fins les plus tragiques qui soient.

En effet, qui aurait pu croire en 2000 quand il arrivait avec cet époustouflant classique qu’est born To Do It, quand il enflammait la planète   avec son nouveau son et sa fraicheur qu’il se retrouvait 10ans plus tard à faire des reprises maladroites de titres ultra connus et repris de Motown ?……

…..

Triste Réalité !

6/20.

Ps : Au passage , rarement un album avait aussi mal porté son nom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :