Quelque chose à propos de Faith ..

8 Oct

Catastrophe cette semaine sur la planète r’n’b après l’annonce des chiffres de la première semaine du très attendu 5eme opus studio de Faith Evans. Après 4 albums couronnés de  succès et chacun écoulé à plus de deux millions d’exemplaires dans le monde dont le dernier «  the 1st Lady » en 2005 : Something About Faith ne devrait trouver que  30.000 preneurs pour sa première semaine aux Usa.

De nombreuses raisons sont dore et déjà avancées pour expliquer cette claire déconvenue  que subit la diva parmi lesquelles :

Une sortie d’album trop rapide sachant que le single a été envoyé en radios il y a  un mois et frôle cette semaine seulement la 35eme place du genre. Un clip qui n’a été distribué qu’une dizaine de jours avant la sortie et  rajouté qu’hier  sur les télévisions américaines et puis surtout une promotion indépendante : Faith Evans a en effet volontairement quitté Capitol pour créer son label et coté promotion, ce dernier est encore loin de faire des étincelles vu qu’elle n’a pour ainsi dire bénéficier d’aucun passage télévisés hors même que nous sommes en pleine semaine de sortie .

On ne sait pas encore comment  elle compte s’organiser pour soutenir cet opus mais toujours est il que c’est assez mal parti. Chose qu’on ne peut que regretter lorsqu’on prête une oreille sur le résultat de ses 5 années de labeur.

1. Something About Faith Intro
2. Still
3. Way You Move feat. Snoop Dogg
4. Gone Already
5. Worth It
6. Real Things
7. Party feat. Redman
8. Right Here
9. Your Lover (Part I & Part II)
10. Can’t Stay Away feat. Keyshia Cole
11. Sunshine
12. Everyday Struggle feat. Raekwon
13. The Love In Me
14. Change feat. Mary Mary
15. Troubled World feat. Kelly Price & Jessica Reedy

 

La ballade Gone Already , admirable revival du tube manqué du précédent album «  Tru Love » nous mène dans un monde où musique rime avec sobriété, maturité et surtout classe.

A 37ans, L’ex dame de Notorious montre avec cet opus une volonté claire de définitivement s’éloigner du son urbain populaire pour quelque chose de plus intime et  résolument profond. Le titre  introduction s’inscrit dans cette mouvance  r’n’b old school  aux accents gospel  qui suinte le long de l’album à qui on  aurait rendu justice en gardant «  The Way You Move » comme 1er single.

Sans toute fois remettre en cause la qualité et surtout l’efficacité du premier  choix, on remarquera néanmoins que le titre fait un peu office d’ovni au milieu du projet. La production smooth  et sexy de Chuck Harmony parfaitement menée par les 2  vétérans que sont Faith et Snoop  est sans aucun doute plus représentative de l’ensemble de l’album.

Pas de grosses envolées vocales  ou de gros titres clubs mais une pléiade de mid tempo  saveur 90’s/fin80’s qui se suivent sans jamais se faire d’ombres et sans jamais tomber dans l’ennui tellement le tout s’avère cohérent et fort.

I Still séduit par cette perpétuelle antithèse entre légèreté et mélancolie dont il est l’objet, tandis que Real Things brille par cette fine touche soul qui fait ressortir toute la force et  sincérité du texte.

Les 2 autres titres de Chuck Harmony, «  Your Lover »& «  Sunshine »  s’illustrent eux aussi parmi les plus appréciables. L’un brillant par son ambiance  vieux cabaret et l’autre par son coté festif et son clin d’œil à peine voilé au plus gros tube de Faith «  Love Like This ».

Coté featuring,  Can’t Stay Away avec Keyshia Cole deçoit. On s’attendait en effet à mieux qu’une simple  vielle demo des X-scape de la part des 2 chanteuses mais Party avec Redman ou encore le magnifique Everyday Struggle ont tôt fait de rattraper le coup. Party est ce subtil grower qui  aurait toutes ses chances en single si la belle daignait l’exploiter.

Le dernier Trouble World pt 1 avec Jessica Reedy et Kelly Price est un des meilleurs moments de l’opus surtout que c’est des seuls titres  avec Change où on re-étend pleinement le si riche timbre de la chanteuse s’exprimer.

Des moments qui nous poussent  d’ailleurs à regretter qu’elle ne le fasse pas plus souvent. Mais ce sera peut-être pour une autre fois ?

Something about Faith se tient  plutôt bien tel qu’il est. Certains fans de la première heure pourraient être déroutés à la première écoute mais Faith Evans  n’a absolument pas à rougir de son essai. Certes  un meilleur mixage , quelques sons plus radio friendly et une autre couverture ne lui aurait pas fait de mal  mais l’intrinsèque qualité reste résolument suffisante pour le  hisser parmi les meilleurs opus de cette fin d’année.

15/20.

 

Publicités

4 Réponses to “Quelque chose à propos de Faith ..”

  1. Mélanie octobre 9, 2010 à 9:11 #

    Si l’album cartonne ou pas c’est pas trop mon interet du moment que l’album est de qualité.En se qui me concerne l’album je l’ecoute en boucle depuis un moment la

  2. Tatafou octobre 10, 2010 à 1:23 #

    Eh ben j’aime assez en effet!

    – Change! celle là m’a emporté direct, sûrement du au fait que la voix est bien mise en valeur sur cette chanson, et un ptit côté soul groove 70′ 80’avec beaucoup de backing vocals!

    – I still! Bonne prod dans le même genre groove 70′ 80, j’aime beaucoup les couplets et même les effets sur la voix donnent un bon style à la chanson. Seul défaut, et pas des moindres finalement : les refrains sont « ratés » dans le sens où sa voix est pas agréable et mal mixée à ce moment là (and I stiiiiill, feeeeeel, the saaaaaame, waaaaaay, in loooooove etc..bof ce refrain qui tire)

    – Everyday Struggle! a tout pour séduire, malheureusement a été victime d’un mauvais mixage, avec une rythmique sous mixée bizarrement. Dommage joli morceau soulful!

    – The Love In Me. Prod de Salaam Remi, toujours aussi élégant décidément, son travail pour Jazmine, et encore ici, jolie prod, MAIS par contre je ne sais pas si Faith Evans a réellement écouté la prod. Elle s’est lancée dans un travail d’harmonies compliquées et de mélodies alambiquées qui au final ne s’intègrent pas très très bien à la musique…Dommage. Parfois « moins c mieux ».

    – Party avec Redman. Sympa, mais pourquoi cette basse synthé à chaque temps qui commence pour ne jamais s’arrêter. du coup ça alourdit le morceau et ça manque de subtilité, même pour un up-tempo.

    etc etc…
    sinon tout est assez agréable, quelques défauts mélodiques, quelques petits défauts de mixage comme tu l’as souligné.

  3. martin décembre 30, 2010 à 8:13 #

    Très bon album, grop coup de coeur pour still pour le moment bien qu’en général mes titres favoris varient d’une période à une autre. Vu que j’écoute beaucoup l’album de sunshine anderson en ce moment, « sunshine » je parle du titre de faith 🙂 m’a fait pensé à life back au niveau de l’instru (logique, prod de mike city). Troubled world est sublime également, les graves au début m’ont fait fondre. Je retiens aussi beaucoup worth it, real things, everyday struggle pour le moment bien que tout soit agréable. Les couplets de baby lay m’ont fait pensé à differences de ginuwine et greatest sex de r kelly lol

  4. martin janvier 8, 2011 à 9:45 #

    Faith evans qui cite ses propres titres préférés. Le plus impressionant est que troubled world fut écrit à l’époque de faithfully et qu’à la base elle voulait stevie wonder,lauryn hill et andre 3000 dessus! http://www.youknowigotsoul.com/2011/01/faith-evans-reveals-her-top-10-favorite.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :