Archive | Letoya RSS feed for this section

Letoya – Lady Love (2009)

26 Jan
Letoya Lady Love

Après le succès quasiment inattendu de son 1er album Solo éponyme . L’ex Destiny Child proposera le 25 aout prochain une suite a ce 1er Lp écoulées a environs 600.000 exemplaires aux états us portés par les titres Torn et She don’t. Un album on s’en souvient tous dont la sortie et le succès par la suite en avaient surpris plus d’un , Letoya ayant envoyé au moins 7 titres en radio avant que la mayonnaise ne prenne finalement sur Torn et surtout l’album ayant été mis en entier sur le net , bien des mois avant la sortie officielle . Un tour de force donc pour Letoya qui ainsi se plaçait directement derrière Beyonce en termes de ventes us pour les ex membres du groupe passant Kelly , Michelle et accessoirement Farah et LaTavia

Ce second album intitulé Lady Love d’abord annoncé pour février de cette même année était très attendu et aurait dans l’esprit de beaucoup du conforté et assuré la place de Letoya en tant que valeur montante de la scène Rnb actuelle . C’était malheureusement sans compter sur l’infidélité des radios R&b , ces mêmes qui l’avaient portés 3 ans auparavant ont bruyamment boudés le premier single de l’album . Not anymore , pourtant mid tempo classique dans la veine de ceux qu’elle avait déjà livré en résolument plus abouti et plus accrocheur a peiné à instantanément séduire les radios. Le titre prendra quelques mois avant de faire ces pas dans le Top 20 , et alors que Capitol en panique essayera de rattraper le coup avec un second titre plus punchy ( chose qui était déjà très risqué pour elle) : She ain’t Got .. Les radios lui renverront encore un revers des plus sévères , restant fidèle à leurs pratiques et ignorant donc totalement tout up tempo venu d’elle.
C’est donc l’âme en peine et surtout les dollars éparpillés que Capitol a décidé de sortir l’album qui se constitue de 15 titres le 25 aout( envoyant quand même dernière tentative le titre Regret aux radios) .

01 – Lady Love
02 – She Ain T Got
03 – Not Anymore
04 – Lazy
05 – Good To Me
06 – Over
07 – Regret (Featuring Ludacris)
08 – I Need A U
09 – Take Away Love (Featuring Estelle)
10 – After Party
11 – Drained
12 – Tears
13 – Matter
14 – Love Rollercoaster (Featuring Mims)
15 – Don T Need You
16 – Swagger (Featuring Bun B Killa Kyleon And Slim Thug)

Letoya Luckett est une des ces rares chanteuses de R’n’B qui aujourd’hui encore gardent un immense amour pour le Rhythm and blues et notamment pour celui-ci dans sa période 90’s . A l’écoute de ce second album , la chose qui nous avait déjà apparu sur l’album de son groupe Anjel ou sur son 1er solo n’a jamais été aussi claire . Nul doute que la jeune fille se mange chaque matin la discographie de toutes ces consœurs de ces années là a qui elle voue une admiration des plus saines .
Il suinte de Lady Love cette ambiance très posée , ce déchainement rythmique léger couvert de ce même thème amoureux distillé dans ces milles et unes fantaisie ,( notamment celle de la rupture glorieuse ) qui étaient propres à ces consœurs des 90’s et qui est remis au gout du jour sous sa voix flutée et sur quasiment tous les titres qui composent cet album , qu’on se doute bien évidemment majoritairement peuplé de mid tempos ..

Non seulement parce comme dit précédemment ces plus gros succès radios ont été faits avec ce style , mais aussi surtout parce que quelque part le style l’imposait . On ne parle pas dans l’univers de Letoya de relations couvert d’un gros beat bien urbain mais on baisse et sous fond de piano , vocalistes mêlées ou de guitare . On se raconte.
C’est donc ainsi qu’on rentre dans Lady Love , album qui brille par sa cohésion à ne pas confondre avec redondance car tout au long des chansons telles que : le simplet mais non moins agréable Not anymore , le très bon Regret en compagnie de Ludacris qui fait pale figure , le superbe don’t Need You ,le subtil et sensuel I Need a U ou encore l’excellent Drained.
Letoya prouve que son projet est savamment mené , contrôlé et que même si on peut douter de l’intrinsèque présence de titres tels que : Take away love avec Estelle ou Over qui compte parmi les moins bons du projet . Ceux-ci restent présents car Lady Love .. L’histoire de cette Letoya subtilement 90’s qui nous est racontée ne serait la même sans eux .

Seul 2 titres feront office d’ovni . She ain’t avec ces sonorités très Poppy qui se rattrape néanmoins par son corps et langague très « Girl’s Power » pour fondre au projet et le très additif Swagger , mis en ligne il y a 2ans mais qui n’a pris une ride et s’avere toujours compter parmis les meilleurs up tempo de la belle dans cette veine très Eastcost auquel il fait hommage .

L’album se termine avec lui et on ne peut qu’apprécier après totale écoute le réel effort de Letoya qui livre un album vrai et concis , pas excellent mais très bien mené lui permettant de se démarquer juste comme il faut des autres albums de R’n’b électriques actuels .

14/20.

Not Anymore (Remix)

Drained

Don’t Need You

%d blogueurs aiment cette page :