Archive | novembre, 2010

Keri Hilson Rocks!!!

25 Nov

On ne l’avait pas vraiment prise au sérieux au moment où elle a annoncé faire un vrai retour à la musique urbaine et pourtant c’est très agréablement qu’elle  nous surprend depuis quelques semaines.

Après la  fort sympathique vidéo de Breaking Point, elle a offert une des meilleures vidéos r’n’b de ses dernières années prouvant qu’elle avait un vrai référentiel  et un réel respect de la musique urbaine .Le titre ( Pretty Girl Rock) pas bien fameux à la base et vulgairement écrit  a pris toutes ses couleurs et une réelle ampleur grâce son clip à la fois frais, coloré où Hilson revêt tour à tour les costumes de Joséphine Baker,The Supremes , Janet Jackson ou encore TLC.

Brandy , Ray-J , Willie Norwoood – Talk To Me.

25 Nov

Forte d’avoir été  éjectée en demi-finale de l’émission Dancing With The Stars avec une grosse polémique. Brandy se rassure et s’apprête à relancer  la seconde saison de sa télé réalité le 5 Decembre prochain. Le 1er single de l’émission vient d’être mis en ligne et c’est un trio familial. Ray, elle et son père se disputent les micros sur une ballade R’n’b aux sonorités 80’s assez simple  mais néanmoins agréable. Elle devrait faire son effet dans les radios urbaines  » UAC » , même si j’aurais personnellement préféré un duo plus actuel afin de deja frapper fort dans les vraies urbaines.

Cadeau!

A noter que le titre  » I Can’t Wait » produit par Stargate et repris de  » My Mind » de Ne-yo a léaké la semaine dernière . C’est une sucrette Pop/r’n’b dans la lignée de Human ( vu qu’il a été enregistré pour) a qui on relève quand même une prodigieuse efficacité . On aurait pas aimé l’avoir sur un nouveau projet mais le rajouter ou l’exploiter pour la promotion de l’album précédent aurait pu être salvateur. Sa version ( qui renvoie celle de Ne-yo au rang de déchet)  aurait sans gros soucis pu être matraquée sur les radios européennes à la suite de » Right Here ».

Cadeau!

Jazmine Sullivan – Love Me Back.

24 Nov

 

1. Holding You Down (Goin’ In Circles)
2. 10 Seconds
3. Good Enough
4. Don’t Make Me Wait
5. Love You Long Time
6. Redemption
7. Excuse Me
8. U Get On My Nerves
9. Stuttering
10. In Vain
11. Famous
12. Luv Back

2années après les 500.000 exemplaires écoulés de Fearless. Jazmine Sullivan nous revient cette année avec un opus «  Love Me Back » au casting plus varié. En effet, si les 2 singles Holding Me Down et 10 seconds s’inscrivent parfaitement dans la lignée de l’album précédent autant de par leurs sons que leurs producteurs ( Missy, Saalaam Remi) , le reste de l’opus s’avère  plutôt surprenant et assez diversifié. La chanteuse de Philadelphie a en effet rappelé Ne-yo , Chuck Harmony Los Da Mystro , Toby Gad pour lui prêter main forte et donner une couleur  autre à ce deuxième opus plutôt  attendu.

Une bonne idée quand on sait  l’espèce de lourdeur qui commençait à s’apparenter à son style habituel et qui péchait déjà grandement avec les titres introductifs. Sur Love Me Back, on sent une volonté de prise de risque avec des sonorités 80’s très fraiche à la prince et des influences plus hip hop marqué, un désir de polir son amour pour la soul tout en lui injectant une certaine fraicheur qu’il n’avait clairement pas.

La voix de la chanteuse à laquelle on reproche très souvent un manque de nuances est ici très bien utilisé. Jazmine prouve qu’elle peut être une  vocaliste posée et ingénue nous donnant à vibrer de diverses manières. Good Enough et Don’t Make Me Wait, claire odes à Prince (et donc au son 80’s) s’affichent parmi  les meilleurs moments de cet album avec un petit plus pour Don’t Make Me Wait et son coté enjoué funky qui s’avère etre un pur délice pour les oreilles.

Love You Long Time et sa trempe un peu reggae même si sympathique manque de réel relief et se fait donc bouffer par un autre des gros titres de l’album à savoir Redemption : La grosse surprise dark /soul  de l’opus où la miss fait un exercice vocal à la fois touchant et surprenant de maturité. Il serait réellement de bon ton de la part de son label d’exploiter ce titre qui lui accordera bien plus, en terme de crédibilité qu’un duo convenu avec Ne-yo   qui aurait aussi très bien su retrouver sur un opus de Rihanna . You Got On My Nerves (dont la demo est connue depuis 2 ans) a pour seul vrai intérêt de participer à la diversité sonore de l’opus vu  qu’il est avec les singles, l’un des titres les plus faibles.

La fin d’opus fait en tout cas vite oublier ce titre avec un trio de choc : la pépite de soul philadelphienne «  Stuterring » , la touchante et fluide «  Famous » et bien sur la très rythmée «  Luv Back » que lui offre Missy  et qui clôt à merveille ce second opus .

A quelques erreurs près  et bien qu’on ressente un manque d’appropriation et de corps véritable. Jazmine Sullivan offre ici un bon second essai, ( supérieur au premier qui a déjà du mal à se vieillir)  où elle affiche  joliment bons nombres de tons de sa personnalité artistique qui vu qu’elle n’a que 23ans n’a pas encore fini de se murir..

On peut donc supposer (et ce pour notre plus grand plaisir) que le meilleur de la fille de Philadelphie est devant elle.

14/20.

Ameriie – Outside Your Body.

19 Nov

Malgré un non succès assez constant (vu que sa meilleure vente d’opus reste les 600.000 exemplaires d’All I Have en 2001), Amerie est très certainement une des meilleures discographies féminines de la décennie 2000 qu’elle a magnifiquement clôturé avec « In Love & War » l’an dernier.

Cette année,  elle a décidé de marquer un temps d’arrêt avec la musique urbaine et de se lancer dans l’electro pop  (à l’instar d’une Kelis) avec un tout nouveau nom «  Ameriie ». Le 1er single de sa trilogie à venir : Outside Your Body vient de faire son apparition est c’est loin d’être aussi grotesque que celui de sa collègue. Certes assez Kistch, il n’en reste pas moins sympathique et agréable à l’écoute, le son faisant plus référence à des sonorités J-Pop qu’a des sons bourrins à la stargate ou David Guetta.

Reste à savoir comment elle réussira à se débrouiller avec ce style tout le long d’un album surtout que malgré son refrain accrocheur, le succès de cette chanson est loin d’être acquis.

Triste Réalité !

 

La lettre d’amour d’R.kelly.

19 Nov

Presqu’un an jour pour jour après Untitled (qui reste selon moi un bon opus), The Pied Piper posera « Love Letter «  dans les bacs le 14 Decembre prochain.

Pendant le 1er single «  When a Womans Loves «  connait un bon succès et une superbe longévité dans les radios urbaines. Le chanteur nous propose le titre éponyme«  Love Letter «. Un magnifique titre r’n’b saveur 70’s à la fois  titre classe et sexy qui n’est pas sans rappeler  son classique «  Step In The Name Of Love ».

C’est on ne peut plus plaisant que de le réentendre sur ce genre de chansons qui redereront son image mais en plus enchanteront les radios urbaines cet hiver.

A Noter qu’un remix special noel a été  conçu, ça ne change pas grand-chose mais le titre reste toujours aussi bon, la versatilité vocale du crooner toujours aussi parfaite et c’est le principal.

Il ne serait pas impossible que Kelly nous réserve un des meilleurs albums de cette année. Ça semble en tout cas parti pour être le cas .

1. Love Letter Prelude
2. Love Letter
3. Number One Hit
4. Not Feelin’ The Love
5. Lost In Your Love
6. Just Can’t Get Enough
7. Taxi Cab
8. Radio Message
9. When A Woman Loves
10. Love Is featuring K. Michelle
11. Just Like That
12. Music Must Be A Lady
13. A Love Letter Christmas
14. How Do I Tell Her

Cadeau!

 

Ne-Yo : Libra Scale.

19 Nov

 

Libra Scale ..Depuis son dernier album « The Year Of The Gentleman », il y  a 2ans. La qualité et l’agréable avaient brutalement quitté les studios de Ne-yo pour laisser place au fade, à la répétition et logiquement à l’ennui.

Avec ce 4eme opus sorti le mois dernier et annoncé par le piètre trio « One In a Million », » Champagne Life » ou l’infâme » Beautiful Monster », il n’y a pas eu de miracle. Le chanteur visiblement obsédé par Michael Jackson nous offre une pléiade de mid tempos qui ne sont en fait que des parodies de ce que la légende aurait pu produire en cas de sénilité version Quincy Jones.

LiBra Scale est ce très  très long dimanche de fiançailles dont on sait pertinemment qu’il ne sera  pas suivit d’un mariage le lundi. Les productions sont mielleuses, les  paroles souvent convenues ,si ce n’est ridicules et Ne-yo est désormais plus anecdotique vocalement qu’autre chose.

Enfin, c’est un album qui mérite son flop prochain et à ne surtout pas offrir à des amoureux qu’on apprécie.

Ils rompraient.

6/20.

Cher is far from over…

11 Nov

 

Cher est loin d’être finie et n’hésite pas à nous le dire sur le premier titre de la Bande originale de son film «  Burlesque » aux cotés d’Aguilera .

 » You Haven’t see the Last Of me » est  la ballade diva par excellence , sobre mais touchante et curieusement superbement méné par une cher qui n’a rien perdu de son timbre.

Ceux qui comme  moi la croyaient désormais abonnés au vocoder seront surpris. Le titre a en tout cas un fort potentiel dans son genre , bien plus fort d’ailleurs que ceux d’Aguilera . Les paroles , l’ambiance et le style trés classique pourrait lui rappeler son public de base et avec 2 ou 3 bons lives . Elle soutiendra admirablement l’opus.

Cadeau!

%d blogueurs aiment cette page :