Archive | Nicole Sherzinger RSS feed for this section

Nicole Scherzinger – Killer Love.

19 Mar

1. Poison
2. Killer Love
3. Don’t Hold Your Breath
4. Right There
5. You Will Be Loved
6. Wet
7. Say Yes
8. Club Banger Nation
9. Power’s Out (featuring Sting)
10. Desperate
11. Everybody
12. Heartbeat (with Enrique Iglesias) [Rudy Wells’ Open Heart Remix]
13. Casualty
14. Amenjena

Nicole Scherzinger est une fille talentueuse. Enfin, c’est la  parfaite 3eme de la classe. La  rageuse qui bosse énormément pour finalement avoir des résultats tantôt moyens, souvent bons mais toujours largement en dessous des premières et secondes chez qui le talent est innée et qui n’ont donc pas besoin de faire beaucoup d’efforts ou qui quand elle en font sont encore largement au dessus.

Elle chante bien , danse bien, n’écrit pas trop mal; ne joue pas trop mal ( quand on compare aux autres chanteuses) mais c’est toujours sans grande envergure ,sans réelle personnalité ,sans charisme vocal aucun.

Avec une excellente équipe, elle aurait pu sortir du lot en choisissant un style musical non commun (Jazz, rock..) ……Mais, elle a choisi le mainstream.  Il y a 4ans, c’était le R&B (Pop urbaine) qui régissait et elle  tentait alors de refourguer son  » Her Name Is Nicole« , avec des titres tels que Whatever U Like, Baby Love ou encore Supervilain : Ce fut un échec cuisant. Echec non pas à remettre sur la qualité intrinsèque des titres mais  sur le fait qu’elle proposait là ce que toutes les premières de la classe (Beyonce, Aguilera,Ciara) proposaient en beaucoup mieux.

Cette année, elle reprend exactement les mêmes recettes. Le mainstream étant principalement  passé  à la mode Pop Dance (avec Bep, Guetta), elle nous propose Killer Love soutenue par Red One, Jim Jonsin et Stargate. Dans les grands marchés (Us, Japon et autres), elle devrait  connaitre les mêmes soucis concurrentiels qu’avec le précédent. Mais dans une Europe visiblement un peu à bout de gaga, désespérée par Britney et dominée par les non charismatiques Rihanna et Perry. La petite amie d’Hamilton a fini par se trouver une petite place..

Killer Love se  partage entre up tempos pop dance bruyants (à l’image des singles Don’t Hold Your Breath, Poison), dont les sonorités ont été piquées à ses petites copines ( S&M de Rihanna sur Wet,Miley Cyrus sur le titre éponyme,), et mid tempos pop  juste sympathiques : Everybody qui est la meilleure chose que Red One propose sur l’opus, Power’s Out avec Sting (déjà prévu sur le projet précédent )qui n’a en 4 ans rien perdu de sa saveur, Casualty qui frôle le cliché mais qui reste sa plus jolie performance vocale ou encore You Will Be Loved qui dresse le portrait d’un Rodney Jerkins simple mais efficace.

On pourra aussi parler de  » Right here » et de ses sonorités caribéennes  qui  le font passer pour un sous –  » What’s My name » ou ériger  » Club Banger Nation » en épouvantail sonore de l’album mais globalement Nicole livre  un premier opus  désespérément décevant.

Pas forcement très mauvais, pas forcement surprenant dans la déception qu’il suscite mais décevant quand même. On sent de la première  à la dernière note la bosseuse un peu paumée perdue dans un son qui ne lui permet pas  de clairement s’exprimer comme elle le devrait et qui est déjà bien mieux  fait par toutes ses concurrentes. Au mieux, elle aura un petit disque d’or en uk .. Mais la route est encore longue pour elle si elle compte marquer les esprits.

Dans tous les cas, le jour où elle  comprendra que s’éloigner du mainstream et profiter de ses capacités dans le jazz lui serait salvateur. Elle aura tout gagné. On a plus qu’à espérer ce jour arrivera lorsqu’elle aura encore un minimum d’attention médiatique.

8/20

Publicités

On retient notre souffle pour Nicole Sherzinger.

14 Jan

Après l’horreur qu’était  » Poison » – auquel les anglais ont malheureusement adhéré – , il était logique qu’on retienne notre souffle avant l’écoute du second single de  l’ex Pussycats dolls  » Don’t hold Your breath » qu’elle reprend de Keri Hilson et fait reproduire par Red One.

Heureusement plus de peur de mal, en effet si tout repose sur l’éfficacité du refrain de Keri, on la remerciera de nous avoir servi une production bien moins bourrine que d’habitude. C’est lisse et pas revolutionnaire pour un sous mais ça reste écoutable surtout avec des adversaires comme Kesha et Britney.

Il se pourrait donc bien que la baisse de la qualité musicale en mainstream finisse par permettre à Sherzinger de se frayer un semblant carrière européenne;

Triste Réalité.

Le poison de Nicole Sherzinger..

14 Oct

Suite au non évènement qui a entouré la sortie de son titre après X-Factor . L’ex PussyCats dolls désormais habituée au flop ne s’est pas démontée et a fait appel à Red One pour ce qu’elle présente comme le 1er vrai single de l’album : Poison qui sera disponible le 29 Novembre.

De 2 choses l’une : Soit cette fille est la plus malchanceuse que la terre ait jamais engendré , soit son manque de discernement est aussi énorme que le flop du dernier album de Shontelle . ( Pour rappel : 1 semaine dans le Hot 200 avec moins de 5000 ventes totalisées..) On ne peut pas écumer les studios avec tous les producteurs hype  depuis 3ans comme elle le fait et penser qu’on va finir par percer avec une démo rejetée du 1er opus de Kat de Luna à laquelle on a rajouté 2 ou 3 griffes pseudo rock and Roll.

Ceci ajouté au fait que sa voix soit d’un désagréable étincelant tout le long du titre . Il ne m’en faudra pas plus pour dire que c’est pas demain la veille que sortira son opus .

Triste Réalité!*

Nobody Can change Nicole .

24 Mai

et c’est bien malheureux .

Parce qu’elle participe en ce moment à l’émission  » Dancing With The Stars » et qu’elle y est finaliste .  Nicole Sherzinger a voulu capitalisé cette petite popularité en présentant un nouveau single  ce 25 mai , jour de la finale .

Le titre mid tempo pop banal et  outrageusement daté ne devrait  pas du tout marcher dans les charts , surtout que la production de l’émission a  refusé de la laisser y  tenir un micro.

Pour rapel la dernière fois qu’elle était passé dans une émission du genre en mode « chanteuse , ça avait donné ça ».

Compréhensible donc que les gérants de Dancing With The Stars soucieux de leur image ne veuillent réitérer un tel massacre surtout qu’il est certain  qu’ elle est incapable d’assurer une quelconque note du refrain de ce générique de série d’ados hors studio.

Bref , Nothin can change Nicole , comme elle le dit si bien .

Her Name is a flop et il le restera .

Triste réalité !

%d blogueurs aiment cette page :