Archive | mai, 2010

Leela James – My Soul.

31 Mai

Il faut se méfier des filles de la soul qui débarquent  offre un 1er album bien produit, bien sympa et puis disparaissent pour aller  faire la fiesta avec le trop plein de sous que leur aura rapporté ce même album.

C’est une des raisons pour laquelle, j’ai énormément de mal à partagé tout l’enthousiasme ou le fanatisme que la planète musicale voue à Lauryn Hill. Quand on fait un excellent album, pour s’entériner, pour s’améliorer. Il faut selon moi, repassé à la casserole et non aller s’enfermer dans une secte et vivre sous les bénéfices de ce même album pendant prés de 15ans. C’est  beaucoup trop facile sinon. Ce qui fait aussi la valeur d’un artiste, ce sont ses hauts et ses bats et ses évolutions ou différentes explorations de sa personnalité artistique au fil des années. On ne peut pas avoir réelle estime en ne présentant qu’un essai. C’est injuste et illégitime auprès des autres selon moi.

Enfin dans le cas present. Nous allons parler de Leela James qui avait en 2005 sorti : A Change Is Gonna Come » .  Un très beau premier album aidée par Chucky Thompson, Raphael saadiq, Kanye West ou encore Wyclef.  Elle fut accalmée par les critiques et même si peu le gros succès ne fut pas au rendez vous. 300.000 personnes décidèrent de se procurer l’album et ses perles.

300.000 ce n’est pas beaucoup mais ce fut apparemment assez pour permettre à Leela de décemment vivre pendant 4 longues années où nombres de fans du genre l’attendaient comme un messie  avant  qu’elle ne nous revienne l’an dernier  via un album de reprises aussi triste que médiocre et inutile.

Le score du 1er opus fut cette fois divisé par dix et on se doute qu’hormis le fait que le label lui ai foutu une certaine pression : Ces chiffres furent plus qu’insuffisants pour prendre congé des micros et aller mener la bella vida tout en gardant son image de fille hyper talentueuse. Elle s’est retrouvée au pied du mur, obligée de livrer un opus qu’elle a choisi de nommer «  My Soul », pour ne pas faire dans le cliché et lancé par le titre «  Tell me u love me ».


En fait  pour qui n’est pas réellement préparé. Cet opus de James prête plus à rire qu’autre chose. Jamais encore visuel et titre n’auront aussi bien représenté un album. Seule face à elle-même et sans la grosse machine productive du 1er essai. James nous offre une caricature de ce que fut son 1er travail et plus généralement de ce qu’est la  soul même.

My soul peut-être assimilée à son prédécesseur ( Let’s Do it again) , vu qu’au fond y résident le même esprit.  On nous pond des choses soul hyper simplettes, fausses et horriblement surchantées  dans le but de faire croire qu’on maitrise son sujet hors que ce n’est pas du tout le cas.  Le mot finesse est absolument inconnu dans le monde de la fille qui commence son album par «  I Ain’t New To This » pour le finir par «  It’s Over ». C’est lourd, rabâchant et on peine réellement à trouver quoi se mettre sous la dent dans cet amas incongru de médiocrité.

Tell me U Love me, Mr. Incredible  Ms Forgetable, et Supa Luva sont globalement les seules choses réellement abouties sur cet album qui mettra au grand jour , la sans pareille absence de tact et de discernement que referme cette fille .

7/20.

Publicités

Macy Gray – The Sellout

31 Mai

Macy Gray – The Sellout .

1. The Sellout
2. Lately
3. Kissed It (featuring Velvet Revolver)
4. Still Hurts (featuring Romika)
5. Beauty In The World
6. Help Me
7. Let You Win
8. That Man
9. Stalker
10. Real Love (featuring Bobby Brown)
11. On & On
12. The Comeback

Avec Big, il y a 3ans. Macy Gray marquait un retour tout ce qu’il y a de plus gracieux dans les charts . Un album solide et varié qui s’inscrivait comme le bijou qu’il fallait sur la carrière déjà bien remplie de la diva. Malheureusement le succès commercial ne fut au rendez vous   et Gray connu quelques mois de galère avant de revenir nous offrir The Sellout.

Un opus  un tantinet plus léger comme l’annonçait le fort sympathique Beauty In The World : sucrette Pop, enjouée et fortement estampillée début de la décennie.  En fait, sans toute fois se dénaturaliser, Macy se lisse un peu .  On sent une espèce de relâchement dans le travail de la chanteuse qui peine à aller au fond de choses qu’elle a pourtant déjà bien côtoyé. Rien ne surprend au long de l’écoute des 12 titres vu que l’éclectisme, grande marque de fabrique de la diva reste le grand maitre de cérémonie. Help me a cette trempe soul années 70’s qui rappelle le  Crazy des Gnarls Barkley ,Lately cotoie  un  son electro alternatif avec brio dont n’a pourtant pas à rougir Kissed it qui trempe plus dans un son country modérée  ou Still Hurts et sa pointe de son équipe qui sied parfaitement aux paroles.

On aime. C’est toujours très soigné  mais on ne pourra  nier l’air de déception qui plane et nous empêche globalement  d’adorer comme ce fut auparavant le cas.

Hormis, The Sellout , titre éponyme  qui charme par  son coté mélancolique légèrement emprunté aux sons Ragga ou encore  Real Love le duo parfaitement d’appoint avec Bobby Brown . Macy séduit sans emballer. Dommage !

12/20.

Jazmine Sullivan sur le retour.

31 Mai

Le second opus de Jazmine Sullivan est promis pour la rentrée prochaine . La poulaine de Missy livrera une suite à son 1er opus  » Fearless » dont le 1er single officiel verra le jour  à la fin du mois prochain .

Dans l’attente , les sympathisants de la chanteuse pourront écouter le titre  » Nothing’s better » actuellement en ligne ou encore la version demo du titre   » Betcha » sur l’album de Monica.

Le 1er est un up -tempo moins soul que les titres auxquels elle nous avait habitué . Il semble plus être une production que Keyshia Cole aurait adoré refilé aux radios qu’un titre que réellement quelque chose que le grand public attend d’elle .

Pour autant , il n’est pas désagréable , plutôt sympathique même  . Sa voix restant  son principal atout.

Cadeau !

On pourra aussi découvrir sa version du  » If You Were My Man » de Monica . Elle se laisse écouter mais l’interprétation de Monica reste sans aucun doute meilleure que la sienne , un peu trop abrupte .

Cadeau!

Kanye ft Dwele – Power.

30 Mai

Après un album à thématique vocoder plutôt moyen et surtout rapidement lassant . Kanye West est revenu au  vrai rap  pour le 1er single de son album » Good Ass Job » .

Power avec Dwele est une petite bombe . Terriblement bien produite , ça fait plaisir de re-entendre le rappeur sur quelque chose d’aussi frais et c’est véritablement prometteur pour la suite .

Cadeau!

Donnie Klang – Wihout You .

30 Mai

Après le flop de son 1er album  » Just A Rolling Stone » pourtant fort sympathique . Le chanteur Donnie Klang , toujours signé chez Bad Boy Records proposera son second album , dore et deja intitulé «  Welcome To heartbreak » et dont le 1er single vient d’être proposé aux radios .

Il s’agit de  » Wihout You » un up tempo rn’b aux sonorités pop qui rappelle les titres du genre du début de la décennie , ne dénaturalisant  ainsi  pas de son 1er album.

C’est sympa sans être transcendant et  l’on espère que l’album se voudra un poil plus évolué avec une meilleure utilisation de ses capacités vocales.

Cadeau !

Le retour du duo Kelly/ Nelly.

29 Mai

Son amie Christina Millian dirait  » It’s about Time » . 8ans après leur  énorme succès planétaire avec le titre  » Dilemma » . Le duo Kely/Nelly revient avec le remix du 1er single de « Journey » :  » Commander ».

Une jolie réussite  . La chanson à la base dance/pop produite par Rico Love est devenu un mid tempo r&b soft , limite même smooth destiné à conquerir les radios urbaines.

Cadeau !

Il y a fort à parier que soit celui de ses singles qui marchent  le mieux aux Usa , vu que le seul format où elle reste un peu crédible aux usa reste le format urbain.

Shake Them Haters Off qui a été officialisé comme single , hors même qu’en le présentant ici , j’espérais qu’il ne fasse pas parti de l’album devrait lui avoir un mal fou à prendre d’assaut le format pop  au vu de son fort coté générique .

Cela étant dit , sa promo est organisée comme jamais elle ne l’avait été encore . Globalement , son staff fait un excellent boulot.

R.kelly remontera t-il la pente ?

27 Mai

Il en a en tout cas les moyens .  Actuellement en studio pour donner suite à son 1er vrai flop «  Untitled », il portera l’un de ses hymnes de cette future coupe du monde . Sign Of a Victory sera l’hymne de la Fifa pour la compétition qui débutera le 12 juin prochain .

Une Ballade où le chanteur renoue avec des sonorités pop gospel qui avaient fait son succès à une époque et qu’il avait depuis laisser derrière lui au profit de titres plus urbains .

Si ce n’est pas nous qui allions nous plaindre cette orientation , Sign Of a Victory et ses choeurs africains  sont plus  qu’agréables illustrant la chanson comme  le meilleur hymne de cette coupe du monde , devant Shakira et trés trés trés loin devant K’naan. Sa performance vocale sur le titre est en plus absolument splendide.

Reste plus qu’a espérer qu’il trouve un succès  et puisse lancer le présumé Zodiac sous les meilleures hospices qui soient .

Cadeau!

%d blogueurs aiment cette page :